Forum de discussion de l'association Handiparentalité

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

hello! Nadia, maman heureuse de 2 pitchouns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

secretenadia_73_74

avatar
Actif sur le forum
Bonjour à toutes et à tous, parents ou futurs parent.
Je suis l'heureuse maman d'un superbe garçon de 14 mois et d'un petite adorable de 2 mois (la contraception par l'allaitement, c'est une légende Wink ). Femme, Maman, Informaticienne, "ambassadrice du bonheur" (animatrice de réunions cosmétiques, lingerie, sextoys)...
Bravo pour l'initiative de ce forum, j'aurais bien aimé qu'il existât il y a 2 ans lors de ma première grossesse... j'étais toute angoissée.
J'ai une "simple" hypoplasie d'un membre inférieur, mais qui m'a fait passer la vie le cul entre 2 chaise...
Handicapée pour les valides et valide pour certains handi.. dur de trouver sa place.

Aujourd'hui, tout ça est bien loin derrière.
Les enfants ca transcende tout, et les grossesses m'ont fait prendre conscience de l'importance de croire en soi et surtout de s'écouter. Personne ne sait mieux que nous, que notre corps, ce qu'on peut, doit ou pas faire...
Avec un peu d'aide (et encore bravo pour ce forum qui fait cela a merveille) on peut trouver des astuces au quotidien.

Enfin, un grand bonjour a tous, à bientôt dans les posts.

https://sites.google.com/site/nadiasecretearlette/

jackotte

avatar
Correspondant local
ravie de t'accueillir ici je suis secrétaire de notre association et animatrice de ce forum.
je suis IMC et je projette d'être maman ravie de te lire ici tes mots respirent la joie de vivre

bienvenue tu es ici comme chez toi au plaisir de te lire dans les divers rubrique de notre forum

ps ravie de lire que nous sommes voisine

Farine

avatar
Super actif sur le forum
Bonjour Nadia,

merci pour ton témoignage : l'écoute de soi n'est pas forcément à la mode, c'est une discipline de vie qui s'apprend...

Bienvenue ici et bonne journée à tous !
Farine

Esperance

avatar
Super actif sur le forum
Bienvenue à toi, Nadia! Smile

http://etoilesdemere.mabulle.com

Alison

avatar
Super actif sur le forum
Bienvenue! Ma puce aussi a 14 mois; j'ai bien fait de me méfier de la MAMA alors Laughing

http://www.alison-fraser.com

FlorenceM

avatar
Présidente d'Handiparentalité
Bienvenue Nadia !

Félicitations pour tes deux enfants !


_________________
Florence,Présidente d'Handiparentalité:reconnaissance, partage et besoins
Maman de Théo,28mois

7 merci pour l'accueil le Jeu 4 Nov - 19:39

secretenadia_73_74

avatar
Actif sur le forum
Merci a toutes pour l'accueil et, @alison.. je confirme!
la MAMA... de même que les spermicides (plus pilule du lendemain), pour répondre a une question que j'ai vu quelque part sur le forum, ce n'est pas (mais alors pas du tout) du 100%...

à bientôt de vous lire et de partager ensemble.

https://sites.google.com/site/nadiasecretearlette/

secretenadia_73_74

avatar
Actif sur le forum
Pour compléter un peu ma présentation je vais revenir un peu sur ma construction et donc mes expérience.
FILLE d'IMMIGRES, née en France, HANDICAPEE, tout laissait présager que je n'aurais pas une grosse retraite Wink
Je suis née avec une hypoplasie d'un membre inférieur, en langage profane: une jambe plus courte que l'autre (le pied arrivant au niveau du genou de l'autre jambe).
Scolarité cool au début, avec ma prothese je jouais toujours le rôle du pirate ou de la femme qui vallait 3 millards, j'étais équipée.
6ans: mon papa, jeune médecin fougueux,accepte avec ma mère de m'intégrer dans un programme de recherche sur un "nouveau fixateur externe révolutionnaire": le wagner : appareil positionné sur l'extérieur du membre avec de part et d'autre 3 relativement grosses broches insérées de chaque côté de l'os coupé en deux.
Jusqu'alors, pour allonger les membres on utilisait (avec succès) l'Illisarov (materiel d'allongement que l'on peut voir notament dans "bienvenue à Gattaca") mais, allez savoir pourquoi... il fallait faire mieux.
le protocole: gagner 1mm par jour pendant un peu moins de 3 mois --> doubler la taille de mon fémur.et 3 mois de consolidation.
C'était peu... trop peu. Mon fémur ne s'en est jamais remis... s'en sont suivi de multiples fractures: dès que je tombais --> sanction. (Et j'ai toujours été un peu casse cou...).
du coup j'ai perdu quelques un des précieux centimètres chèrement gagnés. Et je suis sortie des multiples opération de cette époque allergique au latex.
J'ai toujours voulu faire du sport et mes parents un peu discrets (un peu a cause du fait qu'ils étaient immigrés) ne voulaient pas faire de vagues. Si je faisais quelques chose, je le faisait comme tout le monde ou je ne le faisait pas. On a galéré pendant des années pour aller à la piscine par exemple(escaliers interminables où il fallait me porter pour ne pas risquer de tomber et donc de casser... alors qu'il y avait des vestiaires handicapés dont je n'ai connu l'existence que bien des années après...Du coup je ne faisais pas grand chose.
Savoyarde, le ski me faisait de l'œil, mais bien trop dangereux. puis un jour j'ai vu un film: "teddy", qui retraçait la vie du jeune Teddy Kennedy. pour faire court, suite a un cancer on lui a amputé une jambe. Et on voyait ce petit faire du ski entre autres...
Je suis sortie de là avec une idée fixe: me faire couper la jambe...Pour enfin n'avoir plus rien a risquer. Mais personne n'a voulu accéder a ma requête...
Quelques fractures plus tard, autre allongement, tibia cette fois. Je parle à l'anesthésiste de mon allergie au latex, il rigole: tu as 13 ans qu'est ce que tu peux bien connaitre du latex? eh bien j'en connaissait les ballons de baudruche, les gants pour faire mes soins... Il n'y a pas que les capotes. Il élude, donc et je manque de mourir sur le billard: choque anaphylactique. En suite d'opération, tout ce passe bien... jusqu'a ce que je fasse une radio de contrôle a l'age adulte: on m'a oublié du matériel dans la jambe cause d'une perte de mobilité et donc d'autonomie.
Au milieu de tout ca, adolescence, premiers émois... et première déception: "couches avec moi, tu ne peux pas refuser, tu es handicapée... " pas tout a fait ce qu'on rêve d'entendre. Mais aussi pendant une année en fauteuil, mes premières cigarettes et " mais tu fumes?C'est pas possible, tu es en fauteuil!!!" Ok, donc quand on est en fauteuil on est un ange: sans sexe et sans péchés... puis, très formateur aussi: des rencontres avec des anonymes très cons: je me ballade en robe d'été, un petit garçon pointe son doigt vers moi: "maman qu'est-ce qu'elle a la dame" réponse de la mère: elle se met a courir en mettant la main sur les yeux de son fils et en l'empoignant... Tout ce que j'aime chez les enfants (qui ne sont pas toujours gentils, loin de là), ils jouent franc jeu, ne passent pas par 4 chemins ils posent les questions que les adultes préfèrent éluder en jettant des regard inquisiteur: les handi ne devraient sortir de chez eux que pour le telethon. plus tard en espagne, pareil je sors, prothèse au vent et une veille dame me fixe de loin marche jusqu'a moi, s'arrête, se baisse, fixe ma jambe, comme si je n'étais pas là et se signe.
Formateur parce que c'est a ce moment que je me suis posé sérieusement la question: dois-je faire ce que le quidam attends de moi: rester chez moi ou du moins me faire discrète... ou pas.
J'ai pris l'option ou pas. et me suis mise a l'escalade... bizarrement seul sport sans risque.
L'université: 1er amour... un homme très bien m'aime comme je suis.
réflexion d'un "ami": "qu'est-ce que ca fait de savoir que celui avec qui tu est est avec toi par pitié?"...Super, donc dans la tête des gens ca ne peut être que ca... quelle tristesse.
bref 3 ans d'amour passionnel qui prennent fin pour cause de ""racisme" supposé de ses parents.
d'autres hommes, tous dans le même cas... m'aiment comme je suis. puis... L'Homme, mon chéri, qui bizarrement n'est pas comme les autres: il ne m'aime pas avec mon handicap, mais malgré. Pur savoyard, très sportif, skieur depuis qu'il a 2 ans.
J'avais fait une croix très jeune sur la montagne mais il me pousse à aller voir le club handisport du coin. Je ne l'avais jamais fait.
Premières leçons de ski en fauteuil des sensations, l'ivresse.
puis première sortie en groupe, j'arrive à la station, sors de ma voiture et vais vers mon fauteuil. Un type du groupe me dis "a c'est sympa, une nouvelle bénévole"
- non, pas bénévole, handi
-QUOI, mais non tu n'est pas handi! tu n'est pas paraplégique donc tu n'es pas handi, tu as marché pour venir jusque là donc tu m'insulte en participant a cette sortie."
Je suis sortie de là totalement dépitée : Les cons sont partout, mais plus de sorties handisport, c'est fini! Je n'ai pas la force de revendiquer ma place ici.
Rencontre un peu plus tard avec mon beau père. tout ce passe bien, mais je surprends une conversation entre eux: "elle est sympa... mais bon c'est beaucoup d'emmerdement pour pas grand chose, tu es jeune, amuse toi et si tu l'aime vraiment remet toi avec elle dans 5-6 ans, tu n'aura rien a regretter..." Ô joie...
Mais il passe outre, et la vie avec mon chéri suit son court , mais régulièrement il me fait des réflexions sur mes robes, il ne veux pas que ses amis voient ma prothèse. Coup dur: je ne m'attendais pas à ca. après ce que nous avions déjà traversé. phase pas facile... mais ce qui ne tue pas le couple le rend plus fort.
On se marie, puis l'envie d'enfant et la question... est-ce génétique? Le spécialiste ne me fait que des réponses normande... Ca peut être transmissible, ou pas, ca peut s'exprimer plus fort, ou pas... mais après avoir passé 30 minutes dans sa salle d'attente, au milieu des statistiques, ma décision était prise: je ne laisserais pas des stats me terrifier et m'angoisser.
On décide de partir du principe suivant: les gens qui s'aiment font de beaux enfant, point.
Je tombe enceinte très vite.
Mon ventre d'arrondi... et un collègue de me poser la question suivante (très classe...) "mais tu baises!?!?" -Ben non, avec mon mari on ne fait que jouer au scrabble grrrrrrr.
Des grossesses étonnamment sans souci, mais très stressée.
Je tente 5-6 préparations à l'accouchement et me heurte encore à la bêtise.
C'est fou comme les gens sont emmerdés de ne pas pouvoir mettre les autres gens dans des cases.
Je suis trop handicapée pour suivre des cours ou des préparations pour valides. et pas assez pour être avec les handi.
Heureusement certains relèvent le niveau, et je m'y accroche. Des personnes précieuses.
Aujourd'hui j'ai perdue un peu de cette fougue qui me faisait faire l'inverse de ce que l'on attendait de moi, limite provocante. je reste sage, mais, simplement, mais je ne me tais pas. Je fais ma petite révolution tranquillement en essayant d'essaimer dans l'esprit des gens que je côtoie ( copains, collègues, clients...) que leurs limites sont ridicules...
Oui, je suis une femme et je fais de l'informatique, oui je suis arabe et je travaille dans le monde catho, oui j'ai une petite malformation de rien du tout et je grimpe, et j'aime, et je materne... Et oui je suis maman et je vends des objets de luxure Wink, je vais me gêner Wink)

Désolée pour cette présentation fleuve (et peu structurée).
Bonne nuit

https://sites.google.com/site/nadiasecretearlette/

CEN

avatar
Super actif sur le forum
merci de ton témoignage...
Je termine ton récit en me disant que quand on est handi, on n'a pas le choix d'être plus fort que les autres... que la connerie des autres (valides ou pas!), je veux dire !
Oui, c'est ta force de caractère que je vois dans tes mots... toutes ses galères, ses paroles blessantes déplacées... juste pour vivre normalement !
Je crois qu'on passe tous hélas par là... Mais ton expérience à toi, me permet de mieux te connaitre... Nadia... pas si secrète Wink

secretenadia_73_74

avatar
Actif sur le forum
CEN a écrit:Je crois qu'on passe tous hélas par là... Mais ton expérience à toi, me permet de mieux te connaitre...
Merci CEN, c'était le but...
Pour plusieurs raison j'ai entamé des études de psycho, en paralelle de l'informatique.
A la base c'était pour devenir sexologue (je n'abandonne pas l'idée), mais deux sujets m'ont beaucoup interessés lorsqu'il s'est agit de faire des études perso: l'acquisition des caractères séxués chez les enfants nés avec un handicap puis plus globalement l'accepation du handicap par l'homme de la rue et par le sujet lui meme.
Les résultats étaient assez impressionnants, limite déprimant au début...
Comme tu le dis on passe tous par là...
et puis nous prenons le parti de la vie au final et nous voila avec nos projet de bébés... la pulsion de vie prends le dessus.

https://sites.google.com/site/nadiasecretearlette/

FlorenceM

avatar
Présidente d'Handiparentalité
Coucou Nadia,

Merci pour cette présentation. Je crois qu'à peu de mots de près, on a entendu la même chose. J'ai l'impression que pour moi, un peu moins, ou bien j'ai volontairement zappé certains passages trop énervants de ma vie, ou bien, autre solution et je crois que ça doit être ça, je ne retiens que le meilleur.

La vie prend le dessus comme tu dis.

Ton projet de peut-être devenir sexologue est génial. Mais déjà, je trouve qu'être ambassadrice du plaisir est génial. Parce qu'au final, tu conseilles et expliques aussi. J'aime aussi tout ce qui tourne autour de la séduction. Je crois que de mon côté, c'est la séduction qui m'a fait accepter mon handicap. Dès que j'ai comprit que je plaisais et que mon fauteuil n'était pas un immense obstacle (il permet de faire du tri en revanche), je me suis sentie mieux, plus sûre de moi, et j'ai commencé ma vie de jeune femme qui aime séduire.

Aujourd'hui, c'est cette vie de femme qui me manque car mon homme me voit plus comme une maman (pour notre fils et lui) que comme une femme avant tout. Nous venons de traverser une grave crise et je crois qu'il se remet en question...

Dans tous les cas, je pense qu'il faut arriver à être une femme épanouie et une chouette maman pour être heureuse.


_________________
Florence,Présidente d'Handiparentalité:reconnaissance, partage et besoins
Maman de Théo,28mois

secretenadia_73_74

avatar
Actif sur le forum
FlorenceM a écrit:Aujourd'hui, c'est cette vie de femme qui me manque car mon homme me voit plus comme une maman (pour notre fils et lui) que comme une femme avant tout. Nous venons de traverser une grave crise et je crois qu'il se remet en question...
C'est un lieu commun, mais bon : tout ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort et je trouve que c'est doublement vrai pour le couple. Chaque crise passée, pourvu que tout ai été dit, rends le couple de plus en plus solide.
Ce qui est dur je pense pour nos hommes, entre autre, c'est la prise de responsabilité.
Le fait d'avoir un enfant pour eux c'est le premier moment où on leur assène une responsabilité telle. Ils mettent souvent un peu de temps à la gérer.
Si tu regardes ce qui se joue à l'adolescence, c'est très frappant:
Les filles abordent l'adolescence par les règles et la responsabilité qu'elles ont sur leur corps, la possibilité d'être enceinte (vecue alors comme un risque) et elles n'apprennent que plus tard (voire beaucoup plus tard) que leur corps peut etre une source de plaisir, et cet apprentissage ce fait dans la douleur (dans le sens ou on se juge beaucoup par la vision de notre société judeo-chretienne, si on fait cet apprentissage c'est forcement dans la transgression)
Les garçons eux font le chemin inverse, abordent l'adolescence par le plaisir qu'ils peuvent avoir par leur corps... ils n'abordent l'aspect responsabilité que beaucoup plus tard, pour la plupart au moment d'être papa... et comme pour nous, ca ne se fait pas automatiquement, c'est un apprentissage, a combiner avec le reste.
On est multitache, ils sont séquentiels... dur de concevoir que ma femme puisse être maman le matin, travailleuse la journée, amante le soir... notre dualité les laisse perplexe: pour eux tous leurs rôles se fondent dans leur identité virile.
Là ou j'ai vraiment compris ce qui se jouait dans leur tête, (désolée d'avance pour la référence...) c'est en regardant "mafia blues", (encore désolée)
"- Vous ne vous entendez plus avec votre femme ?
- Non, ça va très bien.
- Alors pourquoi couchez-vous avec une prostituée ?
- Bah, je peux faire des trucs que je ne fais pas avec ma femme.
- Et pourquoi ne le faites-vous pas avec votre femme ?
- Hey ! c'est la bouche qui embrasse mes gosses !"

J'espère que vous allez sur la pente ascendante...

https://sites.google.com/site/nadiasecretearlette/

Invité


Invité
Quoiiiiiiii ?? Commeeeeent ?? Je suis passée à côté de cette présentation ???? Mais où avais-je la tête !!??!!

Bonjour Nadia... et bienvenue ! Même si j'arrive 2 siècles après Laughing
J'ai d'abord lu en diagonale tes messages, et j'ai bloqué sur les mots "prothèses"... "jambe"... tiens tiens ?? Bon en fait notre situation est très différente (dans mon cas, agénésie avec appareillage fémoral, associée à une malformation de la colonne)
Et puis j'ai relu tes mots de façon + attentive. Ce sentiment d'être le cul entre deux chaises, j'ai connu aussi. Heureusement je n'ai pas eu droit au signe de croix (mais un vieux m'a déjà donné une pièce, ça compte aussi ?? hihihi !) Very Happy je n'ai pas eu énormément de réactions débiles de la faune valide, quelques unes mémorables, quelques unes destructrices aussi. Et comme je dois être un peu mazo sur les bords, je bosse dans le domaine de la petite enfance. De temps en temps j'entends une voix fluette prononcer une vérité sidérante "oh elle est petite la dame"... "maman pourquoi elle marche comme ça la dame?"... là ça reste soft, contrairement aux quelques "ooooh les grosses fesses !" ou "pourquoi t'as un gros bidon?" que je me prends régulièrement aussi... et ça c'est une autre histoire...

Bref à bientôt sûrement, et en attendant, bons papotages sur le forum.

Mi

FlorenceM

avatar
Présidente d'Handiparentalité
Merci pour cette intervention très intéressante Nadia. A vrai dire, ce n'est guère mieux, d'où entre autre mon absence.

Tu as raison, c'est dommage que le couple reste la plupart du temps conventionnel quand ils sont mari et femme et parents.


_________________
Florence,Présidente d'Handiparentalité:reconnaissance, partage et besoins
Maman de Théo,28mois

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum