Forum de discussion de l'association Handiparentalité

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Souvenir d'école, vos anecdotes, votre scolarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

FlorenceM

avatar
Présidente d'Handiparentalité
Parce que c'est plus ou moins loin, parce qu'on a plus ou moins oublié, parce ce qu'on a eu des magnifiques moments ou bien des moments de grandes difficultés par rapport à notre handicap, parce que nos enfants sont ou seront scolarisés, venez nous raconter vos anecdotes de scolarité.


_________________
Florence,Présidente d'Handiparentalité:reconnaissance, partage et besoins
Maman de Théo,28mois

Alison

avatar
Super actif sur le forum
Je voulais juste préciser que les enfants ne sont pas ou ne seront pas forcément scolarisés, instruits par contre forcément Wink Nous on a fait le choix de l'instruction en famille pour notre fille. Nous avons envie qu'elle apprenne à son rythme, biologique, d'apprentissage, et autour de ses centres d'intérêt, pour rendre l'apprentissage plus ludique, plus intéressant. Plus pratique aussi: apprendre les maths en faisant la cuisine, les sciences de la vie et de la terre au cours d'une sortie etc etc., pour ne donner que 2 exemples.
Pour en revenir à ma propre scolarité, je n'étais pas encore diagnostiquée mais j'étais tout le temps fatiguée, j'avais mal, les profs me traitaient de menteuse si je le disais, mes parents aussi, donc je ne le disais plus. J'étais bonne élève pourtant, sauf en sport, forcément... Je ne garde pas un magnifique souvenir de ma scolarité, un grand sentiment d'incompréhension et de décalage.

http://www.alison-fraser.com

CEN

avatar
Super actif sur le forum
ah tiens, je ne savais pas que d'autres personnes sur le forum avaient fait le choix de l'IEF ( instruction en famille)
Chez nous aussi, Laïty fait "l'école à la maison"... et ce rythme nous convient beaucoup mieux que les allers/retours incessants (8h30/11h30/13h30/16h30) école-maison, éreintants pour moi...
Mais c'est d'abord, bien sûr, pour toutes raisons que tu cites, Alison !

Les rencontres organisées dans le département, sont très chouettes... et l'occasion pour moi d'échanger avec d'autres adultes... ce qui n'est pas le cas quand il y a école !
Avec le bébé, et le temps pourri, je sors très très peu... et ça manque !



Dernière édition par CEN le Dim 27 Fév - 14:05, édité 1 fois

CEN

avatar
Super actif sur le forum
Quand à mes souvenirs d'école... je reviens au sujet Florence, pardon pour la disgression !
Je n'étais pas malade à cette époque...
mais une de mes meilleurs amies était en fauteuil... pas de PCH à l'époque, ni de loi 2002.2, c'est son père qui avait fabriqué un bureau à sa taille et qui la portait chaque matin, midi, aprèm et soir pour monter ou descendre ce premier étage. Pendant la récré, nous étions 1 ou 2 copines à rester dand la classe avec elle, à faire des courses avec le fauteuil dans la classe ou les couloirs.... (bah oui, c'était pas "légal", mais c'était le bon sens, et même si on avait 6-7-8 ans, on a fait qq bétises, mais rien de grave.)
Je ne crois qu'elle était mise à l'écart par qq1, enfant, parents... elle était totalement intégrée, et traitée comme les autres par les instits, pas de favoritisme je veux dire. les instits se sont seulement adapté à ses possibilités... et je me souviens qu'en sport, c'était elle qui chronométrait !

bref pour moi, aucune différence entre cette copine là et une autre, en dehors de sa personnalité. Elle avait une jambe qui ne grandissait et c'était comme ça ! (je ne sais même le nom de ce qu'elle avait cette explication me suffisait)

Je crois qu'elle vivait bien sa scolarité... mais certainement je ne me rendais pas compte de ces difficultés réelles, pour elle et sa famille... je ne sais pas par exemple si ces parents ont dû bataillé ou pas...

En tout cas, pour les autres, (moi) je pense que cotoyé le handicap quotidiennement, évite de se créer des peurs, et donc un rejet de la différence.

Je crois que c'est petit que la tolérance se forme, une fois les questions posées sans hypocrisie et sans "convention"... ben on s'en fout ! C'est un enfant, pi c'est tout !

idem pour les origines, religions, vêtements différents !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum